À Propos

Gordon, geek libriste hacktiviste, tout pour plaire.

Je suis une sorte de super-héros, pissant du code le jour, pissant du code libre la nuit, et passant le reste de son temps à se taper des franches déconnades avec des serveurs (pas ceux des bars, hein).

Gus dans un garage, qui donne un coup de barbe de temps en temps. Libriste convaincu. Gentooïste à temps plein, et (plus vraiment) fraîchement bépoète parce qu’il faut bien passer le temps pendant la compilation de tex-live (et puis ça réchauffe les doigts). J’aime bien donner des coups de main à des gens en hébergeant ce dont ils ont besoin. Et je suis un paranoïaque sécuritaire (mais pas la sécurité qu’on apporte en collant des caméras partout) profond. Il m’arrive d’ailleurs de traîner avec des gens qui mettent du datalove partout.

Avec tout ça, je trouve le temps de fonder et présider une usine d’adresses hypées, rejeton du vénérable FDN. Et comme on voulait construire des modems libres, on a lancé le Nicelab, hackerspace qui sent bon le soleil, et pour déconner, on en a fait un second dans la foulée. C’est comme ça qu’on rigole, dans le Sud.

Comme je suis plutôt old school, si vous souhaitez me contacter, vous aurez plus de chances de me joindre par mail que sur quelque réseau social merdique. Il est assez facile de trouver une adresse mail sur laquelle je suis susceptible de répondre, au hasard sur le compte « contact » de ce nom de domaine. Et utilisez cette clé GPG pour chiffrer le message, soyez gentil. Voici l’empreinte de la clé, histoire de vérifier :

1633 367B 013F 9F61 B75E BE62 23B8 17F1 8593 65CC